Temporalités et régimes d’historicités en histoire des sciences et des techniques

Quel usage peut faire l’historien des sciences de la notion de « régime d’historicité » et comment peut-il tenir compte, dans son approche, du jeu d’aller-retour temporel créé par son étude portant sur des objets des sciences et des techniques ? Comment, en se plaçant au plus près des acteurs et de leurs actions, développer une analyse sur la dimension temporelle des phénomènes étudiés ? Comment intégrer la multiplicité des temps et temporalités dans lesquels ils s’inscrivent et en tenir compte pour réfléchir à leurs contributions aux sciences et techniques, même (et peut-être surtout) si certaines de ces contributions peuvent sembler intemporelles ?…
C’est à des réflexions à la fois méthodologiques et historiographiques qu’invite cette journée d’études qui regroupera des interventions de jeunes chercheurs du Centre Koyré et de chercheurs plus confirmés en histoire des sciences et des techniques.

Journée dʼétudes des jeunes chercheurs du Centre Alexandre Koyré – 17 octobre 2014
Bibliographie, programme, résumés des interventions et informations pratiques sur le site de la journée : http://jecak.sciencesconf.org/


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *